Víctor Martínez Patón

Professeur de droit pénal à l’Université internationale de La Rioja

Membre correspondant de l’Académie royale de la jurisprudence et la législation

Membre correspondant de l’Académie royale de la jurisprudence des Asturies

I. Activité professionnelle actuelle

II. Formation académique

  • Docteur international en droit, diplômé de l’Université autonome de Madrid (2016).
  • Docteur européen en droit et sciences criminelles, diplômé par l’Université de Paris Nanterre (2016).
    • Ces deux doctorats ont été obtenus en cotutelle avec la thèse intitulée Analyse historique de la responsabilité pénale corporative, dirigée par Miguel Bajo et Elisabeth Fortis.
    • Thèse sanctionnée par la note maximale : très honorable avec félicitations, proposition de prix national de thèse et proposition de subvention pour la publication.
  • Élève de l’École Normale Supérieure de Paris.
  • Diplôme d’études avancées en philologie latine (2005).
    • Premier prix aux travaux de recherche du cours 2005-2006 accordé par la Société des études latines.
  • Maîtrise en droit obtenue à l’Université autonome de Madrid (2010).
  • Maîtrise en lettres classiques obtenue à l’Université autonome de Madrid (2003).

III. Parcours professionnel

  • Inscrit au barreau des avocats de Madrid sous le numéro 88 188.
  • Inscrit au barreau des avocats d’Oviedo sous le numéro 6 614.
  • Avocat du cabinet Patón & Asociados depuis juillet 2010. Directeur de la division pénale depuis janvier 2013.
  • Avocat en Corporate Defense (octobre 2016 – juillet 2018).
  • Avocat et exécuteur testamentaire de l’ICAM (2016).

IV. Principales publications juridiques

  • Monographie : La doctrine societas delinquere non potest (ed. BdeF, Buenos Aires, 2019).
  • Articles
    • Rédacteur de vingt biographies du Dictionnaire biographique espagnol de l’Académie espagnole d’histoire (2008).
    • »La responsabilité pénale des personnes morales dans le droit romain » (Revista General de Derecho Romano, nº 30, 2018).
    • »À propos de l’idée de responsabilité », en El Catoblepas, nº 150, 2014, p. 3.
  • Révision des ouvrages suivants
    • José Manuel Maza Martín : Delincuencia electoral y responsabilidad penal de los partidos políticos (ed. Wolters Kluwer, Madrid, 2018).
    • Carlos Gómez-Jara Díez : El delito de manipulación de mercado (ed. Tirant lo Blanch, Valencia, 2017).
    • Carlos Gómez-Jara Díez : Garantismo penal europeo (ed. Iustel, Madrid, 2017).

V. Cours et conférences

  • « Écosystème médiatique sportif », Université Antonio de Nebrija, 2019-20 (cours de 20 heures sur le droit pénal du sport).
  • « La responsabilité pénale des banques, des partis politiques et des personnes morales-publiques », Barreau des avocats d’Oviedo, 7 novembre 2019.
  • « Analyse historique de la responsabilité pénale des personnes morales », Université de los Hemisferios (Quito, Équateur), 18 janvier 2019.
  • « Écosystème médiatique sportif », Université Antonio de Nebrija, 2018-19 (cours de 20 heures sur le droit pénal du sport).
  • « Analyse historique de la phrase societas delinquere non potest », Barreau des avocats d’Oviedo, 25 novembre 2016.
  • « Societas delinquere non potest », Université de La Rioja, 18 juillet 2016.
  • « La responsabilité pénale des groupes », Oviedo, Fondation Gustavo Bueno, 26 mai 2014.
  • « La responsabilité pénale des personnes morales », Oviedo, Fondation Gustavo Bueno, 27 avril 2015.
  • « Les délits personnellissimes et la responsabilité pénale des personnes morales dans la réforme du Code pénal LO 1/2015 », Ciudad Real, Barreau des avocats de Ciudad Real, 24 juin 2015.
  • « La construction des idées et la destruction des idées », Ières Journées Module matérialiste de Talavera de la Reina, Centro Asociado de Talavera-UNED (12-13 novembre 2013). Intervention : « Étimologie, concepts et idées ».
  • « Questions philosophiques d’actualité autour du langage de mots », XVIIIème Rencontre de philosophie, Fondation Gustavo Bueno (22-23 mars 2013). Intervention : « Histoire des mots et étimologie : quelques précisions conceptuelles et méthodologiques ». Publié dans El Catoblepas, 137, 2013, p. 3.

VI. Séjour de recherche, enseignement et formation

  • Freie Universität Berlin (août 2019, Berlin, Allemagne).
  • Haute École de la Province de Liège (février 2019, Liège, Belgique).
  • Divers cours à l’Europäische Rechtsakademie (2011-2019, Trèves, Allemagne).
  • Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense (janvier-mai 2014, Paris, France).
  • Barreau de Paris (octobre-novembre 2011, Paris, France).
  • Académie de Droit International de La Haye (juillet–août 2011, La Haye, Pays Bas).
  • American University of Bulgaria (agosto 2010, Blagoevgrad, Bulgarie).
  • Scuola Normale Superiore (avril 2005, Pise, Italie).
  • École Normale Supérieure (cours 2004-2005, Paris, France).

VII. Langues

  • Français (C2)
  • Anglais (C1)
  • Allemand (B1)
  • Latin et grec classique : lus

VIII. Autres

  • Stagiaire à l’Université Autónoma de Madrid (2005), au Barreau des avocats de Madrid (2011), à la Fair Trials International (2012) et à l’Europäische Rechtsakademie (2012-2019).
  • Neuvième meilleur étudiant préuniversitaire d’Espagne (1999, Université Antonio de Nebrija).
  • Plus de cinquante articles sur l’histoire du football publiés dans divers médias : revue officielle de la Fédération espagnole du football, journal Marca, etc.
  • Fondateur de la revue Cuadernos de Fútbol.
  • Éditeur de l’œuvre complète de Félix Martialay.