AVOCAT MALTRAITANCE PSYCHOLOGIQUE

La maltraitance psychologique est l’une des maltraitances les plus dures qui existent et dont il est le plus difficile de sortir . L’auteur de la maltraitance parvient à soumettre sa victime et à lui faire perdre toute sa liberté en tant que personne, ce qui fait qu’il est encore parfois plus difficile de sortir de cette situation et de porter plainte.

La maltraitance psychologique peut s’accompagner de maltraitance physique, mais parfois les insultes et les menaces suffisent pour qu’une personne finisse par perdre complètement sa liberté et son autonomie personnelle.

En Espagne, la maltraitance psychologique est assortie de la même peine que la maltraitance physique, décision par laquelle le législateur a voulu souligner l’immense gravité de ce délit, qui laisse bien souvent des séquelles plus graves que la maltraitance physique.

p6

QUE FAIRE SI…

Lorsqu’une personne subit de mauvais traitements psychologiques, le plus difficile de tout est de se rendre compte de ce qu’elle souffre réellement. On sait qu’elle est triste, déprimée et qu’elle n’a envie de rien.

C’est pourquoi il est très important, face à ces sensations et émotions, de s’adresser au médecin de famille ou directement à un psychologue qui pourra l’écouter et l’aider à interpréter ce qui se passe. Bien entendu, la présence des amis ou de la famille et la possibilité de leur parler aidera aussi.

On peut sortir de la maltraitance psychologique, mais il est indispensable d’avoir la force nécessaire pour pouvoir la partager, la comprendre et finalement porter plainte.

p7

EXEMPLES DE DÉLITS DE MALTRAITANCE PSYCHOLOGIQUE

1

Ma femme ne veut pas que les enfants voient ma famille, alors quand je veux les voir je dois y aller seul. Je montre à mes parents des photos de leurs petits-enfants et cela les rend tristes, mais je ne veux pas de problèmes à la maison avec ma femme.

2

Mon mari est toujours de mauvaise humeur, il me crie dessus et crie sur les enfants. Lorsque nous nous retrouvons seuls il m’insulte et me dit que si jamais je raconte à qui que ce soit ce qu’il me fait je vais avoir de ses nouvelles. J’ai vraiment peur qu’il fasse du mal aux enfants, mais il est vrai que jusqu’à présent il ne nous a jamais battus.

3

Dès que nous sommes à la maison, ma femme est de mauvaise humeur et elle nous crie dessus. Parfois elle devient complètement hystérique et nous insulte. Elle a même cassé des objets. Je crois qu’elle a un problème psychologique et ce sont nous, moi et les enfants, qui en pâtissons. Je ne veux pas divorcer parce que je sais qu’elle a toutes les chances de gagner et en plus elle obtiendrait la garde des enfants, mais j’ai peur pour eux.

SI VOUS ÊTES CONFRONTÉ/E À CE TYPE DE SITUATIONS, N’HÉSITEZ PAS

Faites confiance à Patón & Asociados