AVOCAT GARDE

La garde des enfants est exercée par les deux parents tant qu’ils vivent ensemble, mais après une crise matrimoniale ou une crise de couple qui se termine par une séparation, il faut décider où et avec qui les enfants vont aller vivre à partir de ce moment-là.

La Cour Suprême considère que la garde partagée est à privilégier, car c’est le régime qui permet aux enfants de passer la moitié du temps avec chacun de leurs parents, et de maintenir ainsi un lien solide avec les deux.

Cela dit il y a des situations qui conseillent d’attribuer la garde à un seul des parents, et dans ce cas ce peut être le père ou la mère.

En Espagne, la garde des enfants était traditionnellement confiée à la mère, mais la réalité sociale a changé et l’évolution des choses permet désormais aussi aux pères d’obtenir la garde exclusive de leurs enfants, en marge, naturellement, de l’option préférentielle, celle de la garde partagée.

La garde maternelle peut être remplacée par une garde partagée à l’aide d’une procédure de modification des mesures, à condition que les circonstances dans lesquelles le jugement a été prononcé aient changé.

p6

QUE FAIRE SI…

Au moment du divorce ou de la séparation, les parents doivent se demander en toute sincérité ce qui est le mieux pour leurs enfants. Il ne faut jamais se demander ce qui est le mieux pour nous, et bien entendu ce qui est le pire pour notre ex-conjoint. La rupture du couple va provoquer un changement profond dans la vie de tous et les enfants sont les plus vulnérables. Il faut donc penser à eux avant tout.

L’idéal face à une séparation ou un divorce est d’arriver à un accord, mais malheureusement ce n’est pas toujours possible. Bien souvent, la rupture provoque du ressentiment chez l’un des deux parents, voire chez les deux, et ces tensions entre les adultes peuvent faire beaucoup de mal aux enfants.

De sorte que si l’accord n’est pas possible, il faut faire le maximum pour protéger les enfants et défendre leurs intérêts. Si vous êtes le père, ne pensez pas que vous avez cause perdue et que les femmes sont toujours favorisées, car les temps ont changé et les hommes obtiennent de plus en plus fréquemment des décisions plus justes pour eux et leurs enfants.

p7

EXEMPLES DE GARDE D’ENFANTS

1

Ma femme a de graves problèmes psychologiques. J’ai tenté de l’aider autant que j’ai pu pendant notre mariage, mais finalement ça a été impossible et nous avons décidé de divorcer. Je dois obtenir la garde de nos enfants car malheureusement ma femme n’est pas capable de s’en occuper.

2

Ma copine et moi avons un petit garçon de 2 ans, nous allons nous séparer et je veux la garde partagée. Tout le monde me dit que notre fils est très petit et que je n’ai aucune chance de l’obtenir, mais moi je suis convaincu que si parce que je me suis toujours occupé de lui, depuis sa naissance.

3

Ma femme m’a dit que si je divorce, elle va demander la garde et que je devrai lui verser une pension très élevée, qu’en plus elle va continuer à vivre dans notre maison et que c’est moi qui devrait continuer à la payer. Je crois qu’il n’y a aucune raison pour que je n’obtienne pas la garde partagée mais j’ai peur car si le juge lui accorde ce qu’elle demande, ce sera la ruine pour moi.

SI VOUS ÊTES CONFRONTÉ/E À CE TYPE DE SITUATIONS, N’HÉSITEZ PAS

Faites confiance à Patón & Asociados