AVOCAT GARDE PARTAGÉE

Lorsqu’un couple décide de se séparer, qu’il soit marié ou pas, le principal point de conflit est habituellement la garde des enfants. En Espagne, elle peut être attribuée à un seul des parents ou aux deux conjointement, ce que l’on appelle la garde partagée.

La garde partagée des enfants suppose que les deux parents passeront autant de temps avec leurs enfants, et que donc aucun d’entre eux ne devra verser de pension alimentaire à l’autre car chacun prendra en charge les frais relatifs aux enfants lorsqu’ils sont avec lui.

La Cour suprême précise que ce type de garde partagée est la solution à privilégier car elle permet aux enfants de continuer à voir leurs parents autant l’un que l’autre, ce qui leur est directement bénéfique.

Notre cabinet, Patón & Asociados, est un fervent défenseur de la garde partagée comme étant le meilleur régime pour les enfants. Mais nous croyons aussi que c’est le meilleur régime pour les parents, qui peuvent ainsi maintenir un contact fréquent avec leurs enfants et avoir simultanément du temps pour refaire leur vie en toute indépendance économique, puisqu’en effet, aucun ne doit verser de pension alimentaire à l’autre.

p6

QUE FAIRE SI…

Quand on se sépare ou que l’on divorce, il faut bien comprendre que ce sont nous, parents, qui nous séparons. En tant que parents, nous ne nous séparons pas de nos enfants. Il faut donc toujours tenter de choisir la garde partagée sauf difficultés insolubles : horaires de travail incompatibles, déplacements professionnels fréquents, problèmes psychologiques de l’un des parents, etc.

Dans la garde partagée, la formule la plus courante est celle où les enfants passent une semaine chez chaque parent et voient un jour dans la semaine le parent avec lequel ils ne vivent pas cette semaine-là. Chacun des parents prenant en charge les frais des enfants, il n’y a donc normalement pas de pension alimentaire.

Au contraire, si la garde est exercée uniquement par la mère ou par le père, l’autre parent aura droit à un régime de visites et il aura l’obligation de verser une pension alimentaire.

p7

EXEMPLES DE GARDE PARTAGÉE

1

Ma femme et moi voulons nous séparer mais elle refuse la garde partagée car elle veut que je lui verse une pension et continuer à vivre dans notre maison. Je ne crois pas que ce soit le mieux pour mes enfants et je vais donc me battre pour obtenir la garde partagée.

2

Mes enfants sont encore petits mais c’est moi qui me suis le plus occupé d’eux jusque-là car leur mère travaille plus d’heures que moi. À présent que nous allons nous séparer, je veux continuer à m’en occuper et que leur mère le fasse aussi. Je veux que mes enfants continuent à voir autant leur papa que leur maman. Je veux la garde partagée.

3

Quand nous avons divorcé, la garde a été attribuée à ma femme car les enfants étaient, me disait-on, encore petits et il valait mieux qu’ils soient avec leur mère. Mais ils ont maintenant 6 ans et je crois que le mieux pour eux est de passer autant de temps avec moi qu’avec leur mère. Je vais donc demander une modification des mesures pour obtenir la garde partagée.

SI VOUS ÊTES CONFRONTÉ/E À CE TYPE DE SITUATIONS, N’HÉSITEZ PAS

Faites confiance à Patón & Asociados