AVOCAT DIVORCES

Lorsqu’une personne prend la difficile décision de mettre fin à une relation de couple, elle sait qu’elle se heurte à une situation compliquée où non seulement elle devra gérer tous les aspects émotionnels qui en découlent, mais aussi toute une série de questions pratiques qui ne sont pas toujours simples à résoudre.

En particulier si le couple a des enfants, les deux parents devront décider comment partager la garde des enfants, quel régime de visites choisir, qui continuera à vivre dans la maison qui, jusqu’alors, était celle du couple, etc. Si les parents ou leurs avocats ne sont pas capables de se mettre d’accord, il faudra faire appel à un juge pour rendre une décision suite à une procédure contentieuse.

Mais il y a aussi des aspects économiques dans le divorce, qui revêtent une importance capitale pour toutes les parties : y aura-t-il pension alimentaire, y aura-t-il pension compensatoire, qui va payer l’emprunt de la maison, etc.

Dans tout processus de rupture du couple, le plus important est le bien-être des enfants, mais on ne peut pas oublier que ce bien-être se trouvera affecté si l’un des parents se retrouve dans une situation économique précaire après le divorce.

C’est justement du fait de l’attention particulière à apporter à la protection des mineurs qu’en Espagne, la procédure de séparation des parents qui ne sont pas mariés affiche les mêmes caractéristiques qu’une procédure de divorce, et reçoit le nom de mesures paterno-filiales.

SPÉCIALISTES EN DIVORCES

NOUS SOMMES SPÉCIALISÉS EN DIVORCES

Faites confiance à Patón & Asociados